Aller au contenu principal
menu
Château d’If : des nouveaux remparts en ciment naturel Prompt Vicat
copyright
Jérôme Cabanel

Château d’If : des nouveaux remparts en ciment naturel Prompt Vicat

21 janvier 2020

En 2020, le mythique Château d’If poursuit sa rénovation à l’aide du ciment naturel Prompt Vicat, afin d’accueillir comme il se doit ses 100 000 visiteurs par an.

Château d’If: new ramparts made with Prompt natural quick-setting cement
Jerôme Cabanel

Le Château d’If en bref

Construit en 1516 sur l’île d’If, le monument fait partie intégrante de l’archipel des îles du Frioul, afin de protéger la ville de Marseille et d’assurer sa fonction de forteresse stratégique.

Il a également servi de prison d’état, mondialement connue, notamment grâce au roman d’Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, dans lequel son héros principal y est détenu.

La rénovation des remparts

Pour faire suite au réaménagement de 500m² de sol par travée en ciment naturel Prompt Vicat, le Château d’If procède à la rénovation du mur d’escarpe entourant l’île.

Ce projet se divise en 4 étapes distinctes qui sont la restauration des parements de l’escarpe, la stabilisation des parements de maçonnerie, la consolidation du rocher support et la reconstruction des parapets dérasés.

Pour ce faire, la société Girard a mis en œuvre purges, forages, réalisation d’ancrages, refouillements, reconstitution des maçonneries ainsi qu’un remplacement de blocs de pierre de taille.

Un rejointoiement par projection mécanique de l’ensemble des maçonneries a été opéré, à l’aide d’un mortier composé de chaux et de ciment naturel Prompt Vicat. Ce dernier a naturellement été employé car il possède des propriétés indispensables à ce type de chantier : la résistance en milieu marin, la compatibilité avec la chaux ainsi qu’une couleur ocre clair adaptée au monument.

Les remparts devraient retrouver leur robustesse et leur éclat d’ici l’automne 2020, grâce au Centre des monuments nationaux (maître d’ouvrage), à l’architecte en chef des monuments historiques François Botton (maître d’œuvre) ainsi qu’à l’entreprise Girard.

Le saviez-
vous

Dans un souci de protection du biotope de l’île durant la période des travaux, des mesures ont été mises en place pour la capture des phyllodactyles d’Europe (petits lézards) ainsi que la création de gîtes artificiels et de nichoirs.

picto
Ciment naturel prompt

4

tonnes de ciment

picto
Ramparts

6 100

m² de remparts

picto
Work

18

mois de travaux

Christophe Serna, Directeur de travaux de la société Girard
Vicat
Nous avions à cœur d’utiliser un matériau naturel à la fois compatible avec la chaux employée et résistant aux agressions marines, le tout supervisé et validé par l’architecte en chef des monuments historiques, François Botton.
Christophe Serna, Directeur de travaux de la société Girard