Aller au contenu principal
menu
histoire de louis vicat

Titre bannière
L'histoire de Louis Vicat

Vicat

« Grâce à ses découvertes, Louis Vicat permettra l’audace la plus folle aux bâtisseurs de ce XIXème siècle », Balzac

Jeune ingénieur diplômé de Polytechnique et de l’Ecole des Ponts et Chaussées, Louis Vicat (1786-1861) est affecté en 1812 à Souillac (Lot) pour la construction d’un pont sur la Dordogne. Il s’intéresse alors à la question des liants hydrauliques faisant prise dans l’eau.
Il publie en 1817 le résultat de ses recherches sur l’hydraulicité des chaux et ciments qui ont été reconnues par l'Académie des sciences l'année suivante.

Image accroche
portrait louis vicat
Vicat
Dates histoire
L’homme et l’ingénieur

Son histoire

Louis Vicat invente le ciment artificiel en 1817 à l’occasion de la construction d’un pont entre Souillac et Lanzac sur la Dordogne dans le Lot. Il ne dépose pas de brevet et prodigue ses conseils aux architectes et aux entrepreneurs de son siècle. Ses découvertes sont à l’origine du développement de la fabrication du ciment industriel au XIXème siècle.

contenu histoire
image portrait
louis vicat
Année
1786
texte histoire

Naissance de Louis Vicat à Nevers où son père était sous-officier au régiment des dragons Royal Piémont. Sa carrière militaire terminée, la famille s’installe à Seyssins, près de Grenoble.

image fond
fond histoire louis vicat
image portrait
histoire de louis vicat
Année
1804
texte histoire

Louis Vicat entre à l’Ecole Polytechnique et est nommé ingénieur des Ponts et Chaussées en 1809.

image fond
fond histoire louis vicat
image portrait
plan pont souiilas
Année
1812-1822
texte histoire

Louis Vicat est affecté à Souillac dans le département du Lot, avec pour mission de construire un pont sur la Dordogne. La construction du pont va durer plus de 10 ans. Les finances de l’Etat sont absorbées par les guerres napoléoniennes. Cela laisse du temps à Louis Vicat pour trouver une solution au problème de la faible qualité des chaux alors utilisées.

image fond
fond histoire louis vicat
image portrait
article louis vicat
Année
1817
texte histoire

Louis Vicat publie un article dans les Annales de chimie, une revue savante, dans laquelle il formule sa découverte sur les lois de l’hydraulicité des ciments et des chaux, c’est-à-dire la capacité d’une chaux à faire prise sous l’eau. Cette découverte repose sur la cuisson d’une juste proportion de calcaire et d’argile.

image fond
fond histoire de louis vicat
image portrait
académie royale des sciences
Année
1818
texte histoire

L’Académie royale des sciences valide la découverte de Louis Vicat. Il choisit de ne pas déposer de brevet car il s’estime redevable à la collectivité de son parcours académique et scientifique.

image fond
fond image histoire
image portrait
académie des sciences
Année
1821
texte histoire

Louis Vicat est nommé chevalier de la Légion d’honneur. Il consacra sa vie à la science du ciment, ce qui lui valut une reconnaissance nationale et internationale. Il entre à la prestigieuse Académie des sciences en 1833.

image fond
fond image histoire
image portrait
Louis vicat
Année
1853
texte histoire

Louis Vicat est nommé Inspecteur général des Ponts et Chaussées. Son fils, Joseph Vicat, fonde la société Vicat.

image fond
fond
image portrait
portrait louis vicat
Année
1861
texte histoire

Mort de Louis Vicat. En 1889, son nom figure sur la tour Eiffel parmi les 72 scientifiques, ingénieurs et industriels qui ont honoré la France par leurs travaux ou leurs découvertes entre 1789 et 1889.

image fond
tour eiffel