Aller au contenu principal
menu
Escalier panoramique

Respecter l'environnement

Lang Baumann

 Conscients de l’empreinte carbone liée à notre activité, nous sommes engagés dans la transition écologique en réduisant l’empreinte carbone de l’ensemble de nos activités, en déployant les vertus de l’économie circulaire et en préservant la biodiversité sur nos lieux d’implantation.

contenu engagement

26.5%

d'utilisation de combustibles alternatifs dans nos cimenteries en 2019

Près de 80%

du besoin total en eau nécéssaire au lavage des granulats provient des systèmes de recyclage installés sur nos carrières

30%

des sites sont dotés d'un plan de réaménagement naturaliste

Placer l’économie circulaire au cœur des procédés de production

Pour exploiter au mieux les énergies naturelles (matières premières et eau) indispensables à nos procédés de production, nous avons adopté une démarche d’économie circulaire. Développée depuis de nombreuses années, notre expertise industrielle est mise à profit des objectifs suivants :

  • Valoriser les matières et les énergies disponibles sur nos territoires,
  • Réduire leurs empreintes environnementales,
  • Préserver au maximum ces ressources naturelles par le biais de nouvelles La force de la démarche d’économie circulaire du Groupe s’explique par des choix stratégiques, opérés il y a plusieurs années.
  •  
  • Concrètement, notre engagement se traduit par la mise en oeuvre de 3 actions majeures :
image
Le Capo Cinto dans le port Lympia de Nice
copyright
Loïc Bisoli

Sélectionner avec soin ses matières premières en tenant compte de leur disponibilité sur le territoire et limiter leur transport

L’accès aux ressources (matière et énergie) est une question essentielle pour le Groupe. Si constituer des réserves foncières est stratégique pour sa pérennité, les économiser l’est aussi.

Les principales matières premières utilisées sont naturelles, minérales et donc prélevées, par extraction, dans leur environnement immédiat.

Le saviez-
vous

Au Sénégal, nous avons confié à l’entreprise française Urbasolar la construction d’une centrale photovoltaïque pour alimenter notre cimenterie de Rufisque. La centrale réduira de 10 kt/an les émissions CO2 du site et produira près de 7 MWc autoconsommés.

Plus largement, nous intégrons et mettons au point de nouvelles technologies issues de notre recherche et développement comme le gazéifieur sur la cimenterie de Créchy  le e-dumper Le Lynx développé en Suisse ou le système de rénovation thermique Conipher.

Utiliser des matières premières de substitution

Nous préférons les matières premières de substitution aux matières premières naturelles. Les opportunités de gisements existantes sont identifiées et objets d’actions ciblées pour initier de la circularité. Il peut s’agir de contrats d’approvisionnement passés avec les producteurs de déchets, ou de mise à disposition de plateformes destinées à accueillir temporairement les déchets avant d’en faire une ressource.

En outre, nous sommes très impliqués dans :

  • Le projet français Recybéton (Recyclage des bétons déconstruits dans la production du béton),
  • Le projet européen Seramco (Secondary Raw Materials for Concrete Precast Products) portant sur la substitution de matières premières naturelles par des déchets de haute qualité issus de la construction et de la déconstruction tels que béton, briques, tuiles et céramiques.
Le saviez-
vous

Pour la fabrication du clinker, la plateforme Terenvie, née de la collaboration entre les sociétés Serpol et Vicat, fut mise en service en 2019 à Lyon (France). Elle accueille et traite par phytoremédiation des terres polluées excavées en vue d’être valorisées en cimenterie. Ainsi, nous prévoyons de traiter jusqu’à 2 millions de tonnes de terres polluées par an.

Carrière de Saint-Jean-Le-Vieux
Christian Pedrotti et Thierry Chenu

S’impliquer pour la valorisation énergétique des déchets en cimenterie, en substitution des combustibles fossiles

Nous investissons dans des technologies pour circulariser les chaînes de valeur en France. Depuis de nombreuses années, nous avons adopté une politique ambitieuse d’utilisation de combustibles de substitution aux combustibles fossiles traditionnels.

Ces combustibles de substitution sont, par exemple, des combustibles solides de récupération, des pneumatiques, des huiles, des solvants ou d’autres liquides issus de déchets de l’industrie. 

La substitution aux combustibles traditionnels représente, outre une économie de prélèvement des ressources naturelles, un important effet de levier pour la diminution des émissions de CO2 fossiles.

Le saviez-
vous

L’utilisation des combustibles de substitution a représenté, en 2019, une proportion de 26,5 % de la consommation globale de thermies (28,3 % à périmètre constant).

La part de biomasse en valeur s’établit à 9,2 % de l’énergie thermique (10,1 % à périmètre constant). Nos deux usines les plus vertueuses en la matière enregistrent des taux de substitution particulièrement élevés :

  • 90 % pour l’usine de Reuchenette (Suisse),
  • 79% pour celle de Créchy (France).

Préserver la biodiversité sur nos carrières

Parce que nos activités, notamment sur les carrières, nous confèrent des responsabilités vis-à-vis de la biodiversité, nous nous sommes mobilisés en faveur de ces équilibres naturels.

image
Jardinières Odyssée
copyright
Vicat

Nos objectifs sont de : 

  • Minimiser l’impact de l’exploitation sur les milieux naturels,
  • Créer de nouveaux habitats qui favorisent l’installation d’espèces faunistique et floristique, que ce soit pendant la phase d’exploitation ou à l’issue de celle-ci.

Si nos projets sont étroitement liés au plan de phasage d’exploitation des sites, ils favorisent l’adoption de mesures innovantes, notamment en matière de remise en état des sites dont les plans de réaménagement vont souvent au-delà des attentes réglementaires.

Environ 30 % des sites sont dotés d’un plan de réaménagement naturaliste. Par ailleurs, nous avons pris l’habitude de travailler dans ces domaines avec plusieurs parties prenantes : collectivités, associations naturalistes, fédération de pêcheurs, de chasseurs et agriculteurs.

Dans cette perspective, nous nous engageons également en siégeant à l’atelier Natural Capital Accounting de la plateforme « Business and Biodiversity » issue de la stratégie européenne pour la biodiversité 2011-2020.

Le saviez-
vous

Avec la démarche Odyssée en France, nous visons à offrir aux pollinisateurs et abeilles sauvages des conditions optimales de vie et de reproduction depuis nos carrières jusqu’à nos centrales à béton et sur nos cimenteries. En 2018, ce programme a permis :

  • La plantation d’un deuxième verger conservatoire composé de 43 arbres sur une surface de 3 500 m2 en collaboration avec l’association les Croqueurs de Pommes en Isère,
  • L’installation de 15 jardinières « hôtels à insectes » en béton sur des carrières et centrales à béton pour accueillir des abeilles sauvages.

Le prochain projet ? L’utilisation d’un nouveau béton pour la fabrication de cette jardinière, en cours d’expérimentation en partenariat avec l’Institut national de la recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE). 

"Portrait(s) d'ici", une immersion dans l'univers du groupe Vicat

Expert dans la production de granulats, Vicat propose une large gamme de produits répondant à diverses applications et entrant dans la composition de nombreux aménagements qui nous entourent. En tant qu'acteur local de l'aménagement des territoires, Vicat prend des engagements pour réaménager l'espace à l'issue de l'exploitation de chaque tranche. Un réaménagement qui est le fruit d’une concertation avec les parties prenantes locales, avant que l’exploitation à proprement parler ne démarre. Au fil des années, Vicat a pu ainsi démontrer son savoir-faire en matière de réaménagement en développant des projets originaux tels que la création de plans d’eau, de zones de loisirs ou d’aménagements à vocation écologique. Les carrières deviennent alors de véritables zones de refuge pour la faune et la flore, comme en témoigne Florent Boyoud qui coordonne l’exploitation des carrières de Drôme-Ardèche. Découvrez son portrait.

Vidéo
Video Url

Actualités

Retrouvez l'ensemble des actualités

Image

23/07/2020

Bioval : Vicat et Serfim Recyclage s’associent pour valoriser les déchets du territoire rhônalpin

Résumé accroche

Vicat s’associe à Serfim Recyclage, spécialiste des métiers de l’environnement, pour reprendre l’activité Combustibles solides de récupération (CSR) de Sibuet Environnement.

Image

10/06/2020

Du déchet au produit : Terenvie, pierre angulaire d’un ciment circulaire territorial

Résumé accroche

Deux ans après la signature du contrat annonçant la création de Terenvie, la plateforme, exploitée depuis juin 2019, poursuit son développement.

Image

23/06/2020

Vicat peaufine sa contribution au projet européen Seramco

Résumé accroche

Lancé en 2017, le projet européen Seramco contribue à réduire l’impact carbone du milieu de la construction en valorisant les déchets inertes issus des chantiers de déconstruction. Entre engagement et innovation, notre Groupe achève avec succès sa contribution au projet dont la clôture est prévue pour 2020.

Image

28/02/2020

Index de l’égalité femmes-hommes

Résumé accroche

Conformément à la loi « Liberté de choisir son avenir professionnel » adoptée en août 2018, le groupe Vicat communique les résultats de l’Index de l’égalité femmes-hommes pour ses sociétés en France.