Aller au contenu principal
menu
Du déchet au produit : Terenvie, pierre angulaire d’un ciment circulaire territorial
copyright
Vicat

Du déchet au produit : Terenvie, pierre angulaire d’un ciment circulaire territorial

10 juin 2020

Deux ans après la signature du contrat annonçant la création de Terenvie, la plateforme, exploitée depuis juin 2019, poursuit son développement.

Qu’est-ce que Terenvie ?

Jeudi 7 décembre 2017, Didier Petetin, directeur général délégué du groupe Vicat, et Guy Mathiolon, président directeur général de SERFIM Groupe, annonçaient la signature d’un contrat de joint-venture portant sur la création de Terenvie. Il s’agit d’une plateforme de traitement et de valorisation de terres non-inertes sur 3 hectares dans la Vallée de la Chimie, aux portes de Lyon (69). Cette action s’inscrit pleinement dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte et son objectif de valorisation de 70% des déchets du BTP.

Dans la continuité de « L’appel des 30 ! » lancé par la métropole de Lyon (69), l’ambition est de perpétuer la place de la Vallée de la Chimie comme terre d’innovation. Ainsi, Terenvie propose une solution de valorisation des terres excavées pour les chantiers de la région dans une démarche d’économie circulaire.

Dans cette optique, la plateforme réceptionne, trie et traite les terres polluées issues de travaux d’excavation et de terrassements locaux.

Dépolluer jusqu’à 60 000 tonnes de terre par an

Une première partie des terres non inertes est dépolluée grâce à un traitement biologique, le phytotraitement, composé de micro-organismes ainsi que de plantes spécifiques (ici luzerne) sur notre site de Montalieu (38).

La pollution organique sera ainsi éliminée par les racines et les bactéries présentes.

Ensuite, les terres qui présentent moins d’hydrocarbures et ne sont pas inertes sont transformées en ciment grâce au processus industriel de Vicat : le four de la cimenterie est un formidable outil nous permettant de réduire l’utilisation de matériaux naturels extraits de nos carrières en incorporant une part de matériaux issus de la reconquête de friches urbaines.

Grâce à la température de 1 450°C atteinte par la matière en fusion, les pollutions résiduelles présentes dans la terre sont entièrement éliminées, et les ciments produits comporte de facto une « part circulaire ».

De là à dire qu’il est naturel qu’ils reviennent sur le territoire pour la reconstruction de celui-ci, il n’y a qu’un pas que nous franchirons sans hésiter.

Enfin, l’autre fraction des terres, celles qui sont inertes, sont valorisées pour le réaménagement des carrières de l’activité granulats Vicat. Là encore, une seconde vie est donnée aux matériaux : le remblaiement permet ensuite la reconquête de ces espaces, avec notamment leur remise en culture. Avec à la clef la production d’une orge brassicole bien connu en Nord Isère.

Au total, Terenvie possède une capacité de traitement de 60 000 tonnes par an.

Les terres inertes reçues à Terenvie sont valorisées à 100%, et font fonctionner le moteur de l’économie circulaire territoriale.

Une réalisation dans la continuité de la politique du Groupe

La plateforme répond ainsi aux enjeux de dépollution des sols de la région face à la densification urbaine et la nécessité de restaurer les friches industrielles. Cette action vertueuse se fait en synergie avec des notions de RSE et d’écologie territoriale dans lesquelles s’engage pleinement le groupe Vicat.  

Notre prochain objectif ? Mettre en place à Terenvie un showroom de matériaux fabriqués par Vicat intégrant une part de matières recyclées et produits bas carbone. Ce showroom illustrera concrètement ce qui peut être conçu à partir des terres réceptionnées grâce à notre outil cimentier.

Terenvie, ciment circulaire

 

Nos actualités

Toutes nos actualités

Image

22/07/2020

La Fondation Louis Vicat s’engage aux côtés de Vaincre la Mucoviscidose

Résumé accroche

Dans la continuité de la politique d’inclusion du Groupe, la Fondation Louis Vicat se mobilise aux côtés des personnes atteintes par la mucoviscidose. Labellisé « entreprise du souffle », le groupe Vicat concentrera, à travers la Fondation, ses actions dans la lutte contre cette maladie en 2020.

Image

04/02/2020

Fondation Louis Vicat : clôture de la campagne solidaire « Agir pour Notre-Dame »

Résumé accroche

La journée du vendredi 24 janvier 2020 a marqué la clôture de la campagne solidaire autour des sacs de ciment naturel Prompt, « Agir pour Notre-Dame de Paris », par la remise d’un chèque de soutien à la Fondation Notre-Dame.

Image

18/11/2019

La Fondation Louis Vicat au Salon international du patrimoine culturel

Résumé accroche

Le groupe Vicat a participé à la 25ème édition du Salon international du patrimoine culturel du 24 au 27 octobre 2019 à Paris. 

Image

20/09/2019

Festival Berlioz, une édition 2019 anniversaire

Résumé accroche

Pour cette édition anniversaire, Bruno Messina, directeur du Festival et chargé par le ministère de la Culture de l’année de commémoration Berlioz 2019, a multiplié les événements autour du 150ème anniversaire de la disparition du compositeur.