• Performance constructive
  • Créer pour innover
  • Ciment, béton, granulats
  • L'environnement : une priorité
Accueil > Groupe Vicat > Actualités Groupe > France - Pont Louis Vicat : le ciment naturel toujours en service

France - Pont Louis Vicat : le ciment naturel toujours en service

Premier ouvrage d'art aux fondations en ciment artificiel, le pont Louis Vicat de Souillac est actuellement en rénovation. Ce chantier respecte le mode de construction utilisé par Louis Vicat il y a 200 ans.

Date de la news : Octobre 2014
Le pont Louis Vicat en travaux

Jeune diplômé de Polytechnique et des Ponts et Chaussées, Louis Vicat se voit confier, en 1812, la construction d’un pont sur la Dordogne, rivière torrentielle nécessitant la mise en œuvre de procédés particuliers. Motivé par ce pari de réaliser un ouvrage solide à bas coût, le jeune ingénieur se consacre entièrement à ses travaux qui le conduisent, en 1817, à la découverte des principes de fabrication des chaux et ciments artificiels. Le Pont de Souillac devient ainsi le premier pont bâti avec des fondations réalisées à partir d’un ciment artificiel.

Aujourd’hui, d’importantes rénovations sont en cours, permettant notamment un élargissement de la chaussée. Démarrée le 9 septembre 2013, la première phase s’achèvera au printemps 2015. Elle consiste à enlever une partie des pierres existantes des parapets, puis à poser les nouvelles pierres de taille sur un lit de ciment naturel avant de réaliser les joints de pierre en chaux. Conduits par Lagarrigue BTP (groupe Freyssinet), ces travaux sont effectués dans le respect de l’ouvrage et de son mode constructif en vue d’un prochain classement aux Monuments historiques.

 

Le matériau le mieux adapté à ces contraintes est le ciment naturel prompt grâce à ses nombreuses qualités, dont le respect de la pierre, la bonne adhérence des mortiers,  la rapidité de mise en œuvre ou encore la perméance des mortiers. 100% naturelle, cette solution est tout indiquée pour le hourdage et le jointement des pierres naturelles de plus de 50 kg. Le ciment prompt utilisé est produit en Chartreuse ; il est acheminé par SATM Transport.

Pour la seconde phase dédiée à la rénovation des parties basses du pont, le Conseil Général du Lot, service ouvrage d’art, est en train de mener les études nécessaires.

 
Le pont Louis Vicat en travaux