• Performance constructive
  • Créer pour innover
  • Ciment, béton, granulats
  • L'environnement : une priorité
Accueil > Investisseurs > Chiffres clés

Chiffres clés

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Vicat sur l’exercice 2017 atteint 2 563 millions d’euros, en croissance de +4,5% en base publiée et en progression de +6,4% à périmètre et taux de change constants par rapport à la même période en 2016.

 

L’EBITDA consolidé du Groupe recule de -3,0%, à 444 millions d’euros, et de -3,4% à périmètre et taux de change constants. Sur cette base la marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 17,3% contre 18,7% en 2016. En ligne avec l’évolution du chiffre d’affaires, il est important de noter la très forte saisonnalité qui aura marqué la génération de l’EBITDA au cours de cet exercice. Ainsi, après une baisse de l’EBITDA de -13,0% au premier semestre, le second semestre affiche une croissance de l’EBITDA de +4,5% à périmètre et change constants. 

 

Sur l’ensemble de l’exercice 2017, la baisse par rapport à 2016 de l’EBITDA à périmètre et change constants résulte : 

  • d’une très forte dégradation de l’EBITDA généré en Egypte. Suite à la dévaluation intervenue au mois de novembre 2016 qui a divisé par deux la valeur de la livre égyptienne, la très forte inflation des coûts de production n’a pu être que très partiellement compensée par une hausse des prix de vente. Dans ce contexte, l’EBITDA en Egypte est négatif sur l’ensemble de l’exercice ;
  • d’une baisse modérée de l’EBITDA en Turquie, affecté par des conditions climatiques particulièrement défavorables, notamment dans la région de Konya en début d’année. La hausse des volumes et des prix de vente dans l’activité Ciment, n’ont pas permis de compenser totalement l’augmentation des coûts de production due pour l’essentiel à la baisse de la livre turque.

Ces facteurs négatifs ont été en partie compensés par :

  • une amélioration de l’EBITDA généré en France dans l’activité Ciment et plus particulièrement dans l’activité Béton Granulats ;
  • la poursuite de l’amélioration de l’EBITDA en Inde, soutenue par une nette amélioration des volumes ciment et une très légère amélioration des prix de vente moyens ;
  • une progression de l’EBITDA généré au Kazakhstan, sous l’effet d’une augmentation des prix de vente qui a permis de compenser la légère contraction des volumes vendus ;
  • la poursuite de l’amélioration de l’EBITDA aux Etats-Unis en dépit de conditions climatiques particulièrement défavorables en 2017, notamment dans le Sud-Est. L’amélioration des volumes et des prix moyens de vente dans l’activité Ciment ont permis de compenser la baisse de l’EBITDA enregistrée dans l’activité Béton ;
  • une stabilité de l’EBITDA en Afrique de l’Ouest, soutenue par une forte progression de l’EBITDA généré par les activités Granulats au Sénégal et Ciment en Mauritanie, permettant de compenser le recul de l’EBITDA de l’activité Ciment au Sénégal et au Mali.
 

L’EBIT consolidé s’établit à 247 millions d’euros en recul de -4,1% sur la période, et de -5,9% à périmètre et taux de change constants. La marge d’EBIT sur chiffre d’affaires consolidé s’établit ainsi à 9,6% en 2017 contre 10,5% en 2016. 

 

Le résultat financier est en forte amélioration de +9,9 millions d’euros et s’établit à -28,2 millions d’euros, une évolution qui s’explique essentiellement par : 

  • la diminution du coût de l’endettement financier net de -2,8 millions d’euros;
  • une amélioration des autres produits et charges financiers provenant principalement d’une amélioration du résultat net de change de +5,7 millions d’euros ainsi qu’une hausse de l’impact net des ajustements des justes valeurs des instruments dérivés de +2,2 millions d’euros compensée partiellement par une charge accrue d’actualisation. 
 

La charge d’impôt diminue de -13,5 millions d’euros par rapport à 2016, dont -21,1 millions d’euros au titre des impôts exigibles et de +7,6 millions d’euros au titre des impôts différés. Cette diminution provient notamment : 

  • du remboursement par l’administration fiscale française d’un montant de 9,9 millions d’euros suite à l’invalidation par le conseil constitutionnel de la taxe de 3% sur la distribution de dividendes ;
  • d’une moindre retenue à la source sur dividendes intragroupes (-2,3 millions d’euros) ;
  • de la diminution de -6,6% du résultat courant avant impôt publié ;
  • de la diminution du produit net d’impôts différés du fait de l’impact négatif de près de -9 millions d’euros sur les impôts différés actifs liés aux déficits reportables des filiales américaines, résultant de la diminution du taux d’impôt de 35% à 21% prévue aux Etats-Unis.
 

Le résultat net consolidé s’élève à 155,9 millions d’euros en baisse de -5,4% par rapport à celui de l’exercice précédent en base publiée et de -7,9 % à périmètre et change constants. La marge nette sur résultat consolidé s’établit à 6,1% du chiffre d’affaires consolidé, contre 6,7% en 2016.  

 

Le résultat net part  du Groupe augmente de +2% à périmètre et change constants. Sur ces bases, le résultat net part du Groupe par action s’établit à 3,2 euros en 2017, contre 3,1 euros en 2016.  

Cours de bourse
+ de détails
Communiqués financiers
03/05/2018
2018 - Présentation chiffre d'affaires au 31 mars 2018

pdf (402,21 kB)

02/05/2018
Chiffres d’affaires au 31 mars 2018

pdf (65,74 kB)

23/04/2018
Invitation conférence téléphonique - Chiffre d’affaires 1er trimestre 2018

pdf (24,72 kB)

Actualités